C-UAS Counter Drone Equipment since 2014

Drones pour l’arpentage

Les drones conviennent pour mesurer et arpenter des objets, par exemple les toits, les façades, les propriétés, les champs et les calculs de volume de piles de matériaux en vrac ou de remblais. De plus, on utilise une technologie qui a fait d’énormes progrès ces dernières années: la photogrammétrie.

Évaluation photogrammétrique des données 3D
Gif 1: Les données 3D photogrammétriques sont évaluées pour la préparation des offres (source: Pix4D )

Comment fonctionne la photogrammétrie

Avec la photogrammétrie, un bâtiment, une parcelle ou un autre objet est photographié sous différents angles. Ces enregistrements sont généralement les plus faciles à prendre depuis les airs ou avec un drone. Le logiciel de photogrammétrie compile un objet 3D à partir de ces images, qui peut être visualisé et mesuré sur l’écran. La dernière génération de logiciels de photogrammétrie et de drones est facile à utiliser. Cela permet à l’artisan ou au responsable du chantier de saisir rapidement et facilement un toit, une façade ou une excavation et de le mesurer avec une précision centimétrique sur l’écran. Aucun matériel coûteux n’est nécessaire pour cela, car les drones grand public actuellement disponibles dans le commerce offrent déjà une qualité d’image suffisamment bonne pour une évaluation photogrammétrique. Le logiciel calcule l’itinéraire de vol idéal et laisse le drone prendre automatiquement les photos nécessaires sous la supervision du pilote. Les fichiers image sont transférés vers l’ordinateur et convertis en une image 3D par le logiciel de photogrammétrie.

Que peut faire la photogrammétrie?

Les domaines d’application de la photogrammétrie ne se limitent pas à la mesure et à l’arpentage. L’acquisition de données photogrammétriques convient également aux inspections, aux inventaires et à l’agriculture. Par exemple, les anciennes églises sont enregistrées en 3D, les chantiers de construction sont surveillés ou la croissance des plantes est évaluée. Pour une géolocalisation exacte, des points de contrôle au sol et RTK à travailler.

De quel équipement ai-je besoin?

Un drone photo, un logiciel de photogrammétrie et un ordinateur sont nécessaires. Une formation spécifique (pilote) peut être nécessaire, un petit test en ligne étant généralement suffisant. Les fonctions de base du logiciel de photogrammétrie peuvent être apprises dans une brève introduction. Nous recommandons généralement la mise en place et la mise en œuvre de processus de formation et de maintenance. Les critères de décision pertinents lors du choix du bon drone et du bon logiciel sont les connaissances préalables, les objets à cartographier et le niveau de détail requis.

Le DJI Mavic 2 Pro a une excellente résolution d’image de 20MP et ses dimensions compactes le rendent idéal pour les tâches photogrammétriques.

Combien coûte la photogrammétrie?

Un drone adapté à la photogrammétrie est disponible à partir de CHF 1000. Un pack d’équipement semi-professionnel avec accessoires est disponible pour CHF 3’000. L’utilisation du logiciel et du cloud coûte de 100 à 300 CHF / mois. De plus, 1 à 2 jours devraient être investis dans la formation. Les packs d’équipements professionnels, également équipés de caméras multi-spectrales ou thermiques, coûtent à partir de 10 000 CHF et sont plus susceptibles d’être utilisés par des spécialistes (ingénieurs, scientifiques).

Comment Koller Engineering peut-il vous aider?

Nous mettons en place les bons outils pour votre projet. Nous travaillons avec les principaux fabricants de matériel et de logiciels qui disposent du matériel adapté à votre tâche. Nous proposons également des formations et des services / réparations liés à nos produits. Contactez-nous aujourd’hui et demandez un devis.